îles sanguinaires

02.02.2015/ Randonnée Botanique

ARTICLES DE PRESSE

Autres extraits :

Nicolas Hulot dit :
- Les lieux d'exception génèrent souvent des êtres exceptionnels comme par mimétisme ou par symbiose. Jean-Paul Quilici ressemble à la montagne qui l'entoure. Authentique, puissant , secret et poète, il est ce guide que l'on rêve d'avoir. Il est à Bavella ce que le touareg est au désert.

-Reconnaissable à son foulard noué sur le front, comme une bannière de ralliement sous laquelle accouraient touts les fous de grand air, les passionnés de montagne, les irréductibles de nature en liesse, les vrais, ceux qui ne perdent jamais de vue que le plaisir ne peut se vivre qu'avec des règles très précises de sécurité... Le chemin qu'il s'est tracé passe toujours par ce point de départ essentiel chez lui: le partage d'une passion qui n'a d'égale que l'habilité de l'homme à la distiller avec délices. Le sourire vient, d'un coup éclairer les yeux de chat sur le visage bronzé.-
Extrait de Corse Matin - Anne-C Chabanon

- D'une puissante traction des bras, "l'homme de Bavella" s'arrache à la terre. Toute la matinée, Jean-Paul QUICILI va ainsi escalader, ramper, dévaler dans la moite chaleur de cette fin du mois d'octobre qui écrase encore les aiguilles de Bavella. Impressionnant ! Sur son visage, mangé par une courte barbe, taillé au burin, ses yeux vifs portent à la fois la marque de l'effort et celle d'une intense satisfaction. Dans toute l'île, pour tous ceux que passionne l'univers vertigineux de la montagne, le nom qui identifie le plus à l'escalade est bien celui de Jean-Paul QUILICI - 
Extrait de Corse Matin - J-C Lanfranchi

- A la seule force du poignet, Jean-Paul QUILICI s'est donc hissé au tout premier rang des grands de la haute montagne. Mais le plus puissant ressort de sa vocation est certainement l'amour sans limite qu'il porte à sa terre, à sa montagne. "C'est tout mon univers, dit-il. Certaines escalades sont liées à des événements les plus émouvants de ma vie."-
Extrait de Corse Matin - J-C Lanfranchi

- "que la montagne est belle", chante Jean Ferrat... C'est ce que l'on peut voir chaque jour à quelques kilomètres seulement du bord de mer de l'extrême sud de la Corse. C'est un lieu que le célèbre guide de haute montagne, Jean-Paul QUILICI aime à faire découvrir lors de ses différentes équipées qu'il effectue à partir du village de Quenza où il réside toute l'année. 
Agent du parc naturel, il connaît la région comme sa poche, faisant partager sa passion et son expérience à tous ceux et celles qui, pour une journée ou plus, le suivent dans l'un de ses périples.-
Extrait de Sommets du Sud - Pierre Claverie